Focus sur le marché du cuivre

Lorsque l’on souhaite investir en bourse, on se demande souvent dans quoi investir. En effet, il est possible de trader sur le marché des actions, du forex, des options binaires ou encore des matières premières. Sur le marché des matières premières, il est également possible de trader les denrées alimentaires, les métaux…

Parmi les métaux, le cuivre est l’un de ceux qui sont les plus échangés sur les marchés financiers. Ce métal non ferreux qui possède des propriétés thermiques est utilisé depuis toujours par l’homme et est particulièrement intéressant aujourd’hui pour les industries du BTP ainsi que les sociétés électroniques et thermiques. Les principaux producteurs de cuivre dans le monde sont le Chili avec une production mondiale de 35 %, et dans une moindre mesure le Pérou, la Chine et les États-Unis.

Comme l’ensemble des matières premières, le cuivre s’échange sur les marchés de gré à gré. Il existe trois bourses de matières premières qui échangent principalement ce métal, à savoir la NYME (New York Mercantile Exchange), la SSE (Shanghai Stock Exchange) et la LME (London Metal Exchange). C’est la cotation de la LME qui est la référence mondiale concernant le cours du cuivre. Il est à noter qu’il existe bon nombre de produits dérivés qui ont comme sous-jacent ce métal (contrats à terme, options…).

Le cours du cuivre est particulièrement instable. Les facteurs qui l’influencent particulièrement sont le cours du dollar, l’industrie du BTP, électronique et thermique, ainsi que l’émergence de pays en développement qui sont des consommateurs importants de cuivre.